Your #1 Source of Montreal Real Estate News

Acheter Vs Louer – Lequel vous Convient le Mieux?

0 1 683
Reading Time: 4 minutes, 21 seconds

Acheter Vs Louer – Lequel vous Convient le Mieux? : Avec des taux d’intérêts hypothécaires bas nationalement, des prix de vente à la hausse et un marché immobilier favorisant les acheteurs, le climat local semble indiquer un temps favorable pour investir dans l’immobilier. Mais il est vrai que devenir propriétaire vient avec certains coûts, et n’est donc peut-être pas le bon choix pour tous les Montréalais. Voici quelques avantages et inconvénients entre acheter vs louer, accompagnés d’une analyse que nous voulons impartiale, malgré notre évidente affinité pour la création d’un portfolio immobilier.

Coûts

À moins que vous ne trouviez une affaire incroyable, les chances sont qu’être propriétaire de votre propre maison viendra avec un coût mensuel plus élevé que si vous étiez locataire. Cela est particulièrement vrai pour les investissements dans des projets de condo avec des gym, piscines et autres installations. Les propriétaires de biens immobiliers ont besoin de prendre en compte les impôts fonciers chaque mois, mais aussi le coût des réparations et d’entretien, ce qui augmente nettement les couts mensuels.

Néanmoins la différence peut être minimale si les acheteurs prennent le temps de chercher de bonnes opportunités d’investissement. Prenons comme exemple cette nouvelle offre d’un condo au Centre-Ville (Downtown) que nous avons mis sur le marché la semaine dernière.

photo-4874847

Prix: $289,000
Avec un acompte de 5%, cela représente $1280 par mois en frais hypothécaires et juste en-dessous de $2000 par mois en total incluant le coût des factures d’assurance, téléphone, internet et câble.

Louer une chambre moderne, nouvelle ou complètement meublée de ce calibre au centre-ville vous ralentirez entre $1500 et $1800.

 

 

En règle générale, il est recommandé de garder vos dépenses lies à votre propriété (que ce soit la location ou un prêt hypothécaire) en-dessous d’un tiers de votre revenu. Si vous touchez $60,000 à l’année, vous ne devriez pas dépenser plus de $18,000 par an (ou $1,500 par mois) en logement.

Si vous voulez vivre dans le Grand Montreal (ou la région métropolitaine de Montreal) trouver un domicile en-dessous de $200,000 est presque impossible. Donc si vous touchez au moins $4500 par mois (ou $2250 chacun en couple) il est certain que vous pouvez vous permettre de devenir propriétaire. Dans ce cas, louer est probablement la solution la plus sûre pour le moment.

Potentiel Retour Sur Investissement (RSI)

Lorsque vous louer un appartement dans Montreal, vous mettez dans les poches de votre propriétaire entre $800 et $4000 par mois. Le prix moyen de location (pour un appartement avec une chambre) est de $1000, sur 5 ans, ce qui représente une somme colossale de $60,000, sans aucuns retours. D’un autre côté, rembourser son prêt hypothécaire crée des fonds propres chaque mois, que vous pouvais toucher plus tard lorsque vous vendrez ou refinancerez votre propriété.

Cependant de façon générale, à cause de la façon dont les paiements principaux sont structurés dans les prêt hypothécaires, être propriétaire d’un bien immobilier commence seulement à être intéressant financièrement si vous garder votre investissement pour plus de 5 ans. Si vous prévoyez de déménager dans un futur proche et que vous n’êtes pas à l’aise à l’idée de louer votre maison, il est surement plus logique de ne pas devenir propriétaire.

Un autre facteur à considérer est le coût des acomptes. Vos acomptes vont vers votre équité – le montant que vous récupérez lorsque vous vendez votre logement. La plupart des banques accepteront un acompte de 5% (à condition que vous ayez une bonne histoire de crédit) mais les meilleurs termes sur les prêts hypothécaires sont acquis sur des dépôts de 20% et 25%. Si vous n’avez pas de projets d’entreprise à forte capacité financière alignés dans un futur proche, essayer un prêt a 20% est un très bon plan d’épargne. Si vous en avez, cela pourrait être la cause de stress inutile.

DSC_0192Etude de cas : 185 Séminaire, un condo 1 chambre dans Griffintown
Prix demande : $245,000
Frais de clôture : $16,531
Charges mensuelles : $1804 (sur un prêt de 25 ans)
Prix moyen de location pour 1 chambre dans le bâtiment : $1500

Posséder ce condo pour 25 ans vous coutera $496,672 en moins que louer, des économies moyennes de $19,867 par an.

 

Potentiel pour un revenu

Les propriétaires peuvent créer un revenu passif en louant des pièces ou la totalité de leur logement s’ils possèdent plus d’une propriété. Les locataires ne peuvent pas (légalement) recevoir un revenu passif de leur location, et sous la plupart des contrats de location devront faire face à de sévères sanctions s’ils tentent de le faire.

Maintenance

Les propriétaires sont responsables pour le maintien de leur propre logement. De plus, ceux qui possèdent des condominiums sont tenus de payer les frais d’association de condo pour le maintien des espaces communaux et autres infrastructures. Les locataires d’un autre côté, sont relativement libres du fardeau financier des frais de réparation et de maintien.

Bénéfices Ajoutés

Le principal bénéfice émotionnel de louer plutôt que d’acheter est le sens de flexibilité qui vient avec le fait d’être locataire. Ces derniers ont la liberté de se déplacer avec facilité ; les contrats de location étant plus faciles à rompre que les contrats de prêt hypothécaires. Mais devenir propriétaire et la liberté de voyager ne sont pas nécessairement contradictoires. À condition que votre propriété soit située dans ou près du Grand Montreal, auquel cas trouver un locataire pour occuper votre domicile pour un court ou long terme lorsque vous n’êtes pas là est toujours une option.

D’un autre cote, être propriétaire vous offre un sens de stabilité qui est difficile d’obtenir en tant que locataire. Vivre dans votre propre chez-vous signifie que vous pouvez personnaliser et décorer l’espace avec vos préférences, mais aussi créer une collection de livres ou de meubles intemporels sans avoir peur de les transporter d’une location à une autre location, et finalement être capable de créer des relations sur le long-terme avec vos voisins et les membres de votre communauté. Même si vous choisissez de ne pas l’habiter vous-même, votre propriété reste un investissement physique sur lequel vous pouvez rebondir et éventuellement que vous pouvez transférer à votre famille.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.