Your #1 Source of Montreal Real Estate News

Des Opportunités d’Investissement Immobilières à Montréal

0 523

1. Comment les opportunités d’investissement au Québec se comparent-elles avec le reste du Canada ?

Acheter de l’immobilier au Québec reste plus abordable que dans toutes autres villes majeures du Canada, telles que Toronto et Vancouver. Les Tendances de Montréal pour 2016 indiquent un taux d’urbanisation à la hausse, un marché immobilier d’acheteurs, et des améliorations au niveaux des infrastructures… tous cela indiquant un climat d’investissement prometteur qui a continué en 2016.

2. Quels sont les meilleurs quartiers dans lesquels investir ?

Rosemont/La Petite Patrie et le Sud-Ouest de Montréal (St Henri, Atwater et Griffintown) démontrent les plus grandes promesses de croissance dans les années à venir. Les prix de demande moyen à Rosemont sont $100,000 dollars de moins que dans les zones alentours, et c’est un emplacement qui a beaucoup de demande, en raison de sa proximité avec le quartier vibrant du Plateau. La croissance de cette zone est reflétée dans sa valeur immobilière en hausse – Nouveau Rosemont a vu les prix de ses condos augmenter par 69% en 2014. De même dans le Sud-Ouest, les maisons sont 11% moins chères que dans les zones à proximités – mais pas pour longtemps. Les prix se sont appréciés de 40% dans les trois dernières années, puisque le quartier devient chaque jour de plus en plus branché et développé. De plus, il est aussi situé assez près du cœur du Centre-Ville et du quartier des affaires pour pouvoir convertir des condos en locations commerciales, pour ceux qui cherche seulement à acheter dans le but d’investir. Des projets urbains, tel que l’hôpital high-tech qui a ouvert en 2015, expliquent encore plus pourquoi les prix montent en flèche.

3. Comment devrais-je organiser mon budget d’investissement ?

Avant d’investir, assurez-vous que vous avez une connaissance solide de toutes vos dépenses mensuelles. Ne négligez pas les « petites factures », telles que celles d’électricité, de transport ou de votre assurance, lorsque vous faites vos calculs. Ensuite, familiarisez-vous avec les coûts immédiats et ceux sur le long-terme, impliqués dans vote achat immobilier. Vous pouvez consulter avec notre spécialiste pour plus d’informations par rapport aux coûts totaux. Lorsque que vous regardez les frais de condos, n’oubliez pas de prendre en compte leur taux de croissance au fil du temps. Quand vous aurez déterminé votre support financier, recherchez les différents plans de prêts hypothécaires qui vous serez possible d’obtenir. Découvrez comment vous pouvez personnaliser vos programmes de prêts hypothécaires à vos besoins en particulier – certains acheteurs sont plus à l’aise avec des tarifs fixes, alors que d’autres bénéficieront de paiements variables ou accélérés/hybrides. Enfin, n’oubliez pas que n’importe quelle aide financière apportée par votre famille, qui contribuera à votre premier acompte, nécessite de rester dans votre compte bancaire personnel pendant plus de 90 jours avant que vous puissiez faire une offre.

4. Quel type d’unité représente le meilleur choix pour un investissement ?

C’est ici que vous allez devoir faire des recherches approfondies (ou travaillez avec un courtier immobilier qui s’y connait) pour vous assurer que le condo que vous achetez aura un retour potentiel favorable. Regardez aussi attentivement les plans des zones aux alentours, pour vérifier s’il sera facile de vendre ou de « flipper » si nécessaire. J’ai moi-même rencontré beaucoup de propriétaires malchanceux qui ont sauté cette étape et qui ont fini avec une unité d’investissement donnant sur un chantier de construction, dans laquelle personne ne souhaite habiter. Si vous achetez un tout nouveau condo dans un projet de développement, regardez avec attention la liste des commodités offertes, car cela sera en fin de compte ce qui attirera un futur loueur ou un acheteur potentiel vers votre unité, plutôt que dans un des bâtiments aux alentours (assurez-vous que l’unité possède un garage ou un accès a un espace de parking intérieur – dans un Montréal enneigé c’est un impératif !!). Une analyse comparative de marché vous montrera aussi où est-ce que la propriété se tient par rapport aux autres bâtiments à proximité. Si vous achetez en tant qu’investissement, vous ne voulez surtout pas être la maison la plus chère dans votre quartier.

5. Qu’en est-il du design et de l’ameublement ?

Abstenez-vous de vous baser sur vos goûts personnels – regardez la démographie typique dans cette zone-là et renseignez-vous sur leurs besoins et leurs modes de vie. L’option la plus sure est de garder la décoration intérieure simple, minimale et propre. Des teintes claires, des murs blancs et de la lumière naturelle ont le meilleur taux de réussite dans la majorité du marché de masse. Si vous achetez une maison un peu plus ancienne, dans l’intention de la « flipper », n’oubliez pas le cycle des ventes. Le moment idéal pour acheter est à la fin de l’automne, car cela vous laisse le temps de rénover avant que le marché printanier ouvre ses portes. Ne faites pas les choses moitié avec vos rénovations – engager un professionnel, pour que le travail soit fait correctement, vous fera épargnez plus d’argent sur le long terme.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.